Ce conte réalisé à la suiite d'un voyage au Bhoutan en 2016 s'intitule le Démon de Dochula.

Au cours de ce voyage, trois faits qui n'ont rien à voir entre eux m'ont frappé :

1. il est interdit de tuer des animaux dans ce pays

2. les femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants se rendent au monastère de Chime Lhakhang construit pour subjuguer le démon de Dochula

3. l'espèce de singe que l'on appelle le langur doré est en voie de disparition

En combinant ces trois éléments, ce conte est devenu un pladoyer pour la conservation de la biodiversité où les rôles sont inversés, c'est à dire où c'est l'Homme qui est menacé de disparition et où ce sont les animaux qui sauvent notre espèce, grâce à l'intervention des grues sous l'impulsion de Druk le dragon, le roi des animaux. 

Ce diaporama a été qualifié lors du Trophée de Paris en 2017.http://tropheedeparis.fr/le-palmares-2016/